Chaufferie Canteleu 1

Sur le terrain avec Philippe Martin, pour l’environnement et l’emploi.

Publié le 15 novembre 2013 | MON ACTION LOCALE

Ce vendredi matin, Philippe Martin, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, était en Seine-Maritime. Deux étapes étaient au programme dans la circonscription.

Avec Christophe Bouillon, Pierre-Henry Maccioni, Préfet, et Franck Lacroix, Président Directeur Général de Dalkia, le Ministre a découvert la Chaufferie Biomasse Bois de Canteleu.

Cette chaufferie bois d’une puissance totale de 14MW est composée de deux chaudières de 7MW de puissance chacune et du réseau de chaleur associé.  Elle permettra de fournir en chaleur le réseau existant en substitution directe de la chaufferie gaz (conservée afin d’assurer les appoints/secours) ainsi que les besoins du futur réseau dont l’extension a été également réalisée.

Chaufferie Canteleu 2Dans mon propos, j’ai salué l’engagement de la municipalité et l’action du maire de Canteleu qui, avec ce projet, conjuguent aménagement urbain, préservation de l’environnement (la combustion de 73% de plaquettes forestières permet de réduire de 75 % les émissions de CO2), emploi local et soutien au pouvoir d’achat des habitants (64% des usagers du réseau sont des logements sociaux). La chaufferie biomasse de Canteleu est un projet éco-exemplaire dans une région éco-volontaire.

Puis, nous nous sommes rendus à Saint Aubin-lès-Elbeuf, à l’entreprise ENVIE Boucles de Seine, où nous attendaient Daniel Bansard, son Président, Hugues Colle, son Directeur, Bruno Lechevin, Président de l’ADEME et Jean-Marie Masson, maire de la commune.

Philippe Martin et Bruno Lechevin ont choisi l’entreprise seino-marine pour lancer la nouvelle campagne nationale de communication sur la réduction des déchets. Elle est destinée aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités territoriales. Elle a pour but la pédagogie des gestes. Le message est simple : chacun peut contribuer à la réduction des déchets.SAE - ENVIE 15 nov 2013

Ce fut également l’occasion de rappeler l’enjeu que constitue l’économie circulaire et le caractère exemplaire d’ENVIE-Saint Aubin-lès-Elbeuf : pour le traitement et la récupération des déchets (depuis 1992, 60 000 appareils électro-ménagers et 25 000 tonnes de déchets) et pour l’emploi (en 20 ans, ENVIE a rendu possibles 600 parcours d’insertion).

Ce déplacement ministériel marque la reconnaissance par le Gouvernement de l’action des travailleurs et des dirigeants du réseau ENVIE et, au-delà, de la valeur d’activités conjuguant impératifs économiques, sociaux et environnementaux.

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>