Pompiers 14

Sur le terrain

Publié le 11 mars 2016 | MON ACTION LOCALE

Retour sur plusieurs événements qui se sont déroulés ces dernières semaines dans notre circonscription.

11 mars – Elbeuf – Saint-Pierre-lès-Elbeuf

Cet après-midi, aux côtés de Frédéric Sanchez, président de la Métropole Rouen Normandie, j’ai participé à la rencontre de terrain organisée à Elbeuf et à Saint-Pierre-lès-Elbeuf. A cette occasion, ont image2été mis en perspective l’engagement de la collectivité aux côtés des communes, l’état d’esprit qui le fonde – l’efficacité et la solidarité dans la proximité -, ainsi que les projets d’aménagement, d’équipements, de développement pour les communes du pôle de proximité Val de Seine, que préside Djoudé Merabet, avec ses cent mille habitants au cœur de la Métropole. Deux illustrations concrètes parmi de nombreuses autres : le projet des « Jardins de la Ruche » à Elbeuf pour l’accompagnement de nos aînés et la déqualification de la zone d’activité économique de l’Oison I et II à Saint-Pierre-lès-Elbeuf, où nous nous sommes rendus avec Patrice Desanglois, en faveur du développement économique, de l’emploi, de l’attractivité (sécurisation des accès, fibre optique, nouvelle signalétique).

image1A cette occasion, comme député ayant voté la loi sur la Modernisation de l’action publique territoriale et affirmation de la métropole (MAPTAM) de 2014 et attentif en permanence aux projets dans notre territoire,  j’ai salué et encouragé l’action de la Métropole – la Métropole des 3 I : I comme intercommunalité avec des projets dans la proximité ; I comme investissement avec le Fonds de soutien en direction des communes pour 2016-2020 (avec pour priorités l’accessibilité, l’aménagement des espaces publics, la rénovation urbaine et la rénovation énergétique) et, au-delà, une métropole qui constitue le 2ème investisseur public de Normandie ; I comme ingénierie pour l’apport en moyens techniques et accompagnement des communes – l’occasion aussi de saluer le travail des agents au quotidien pour un service public d’efficacité, de proximité, de qualité.

A Elbeuf, un peu plus tard, j’ai participé à la cérémonie de passation de commandement du Centre d’incendie et de secours entre le capitaine William Pelloin et le commandant David Reyne. A cettePompiers 7 occasion, je veux saluer une nouvelle fois l’engagement constant et le dévouement permanent des sapeurs pompiers au service de l’intérêt général.

 6 mars – Sahurs

Comme chaque année, le Comité des fêtes du village a organisé le banquet des seniors. Avec Thierry Jouenne et l’équipe municipale, ainsi que Brigitte Manzanares et David Lamiray, j’y ai participé et salué les invités : ils étaient près de cent-vingt à avoir répondu présents pour partager ce temps de convivialité.

 4 mars – Grand-Quevilly

GQLe conseil des jeunes de Grand Quevilly siège depuis 1995 et il permet aux enfants de jouer un rôle actif dans la vie de notre commune.  Cette année, le « CMJ » compte 32 élus des classes de CM1 et CM2 et 7 issus des classes de 6ème et 5ème. Dans la salle du conseil de l’Hôtel de ville, la séance plénière des jeunes élus, présidé par Marc Massion, a été l’occasion d’échanges constructifs conjuguant démocratie et pédagogie. L’implication et la participation des jeunes, lors de ces premières expériences de citoyenneté, sont remarquables et les projets qu’ils initient et concrétisent – en matière de solidarité, de lien intergénérationnel, de culture ou encore d’environnement – sont de grande qualité.

 4 mars – Grand-Quevilly

A la Grange, un peu plus tard dans la soirée,  nous étions réunis pour la signature de la convention Quevilly Etudes Supérieures. Lancé en 1999 par Laurent Fabius, cequevilly supérieur dispositif permet aux jeunes dont les ressources financières sont modestes de poursuivre des études supérieures en leur finançant une partie de leurs frais de scolarité. Il complète et prolonge les bourses déjà attribuées aux collégiens et aux lycéens. Les étudiants Quevillais s’engagent, en retour, dans des actions concrètes : l’accompagnement scolaire de jeunes collégiens ou d’une l’animation socioculturelle (actions de prévention, solidarité et animation). C’est un réel progrès qui conjugue égalité des chances et excellence pour tous les jeunes.

27 février – Caudebec-lès-Elbeuf

CaudebecTous les semestres, la commune de Caudebec-lès-Elbeuf souhaite la bienvenue aux nouveaux-nés en les accueillant avec leurs parents en mairie. C’est une manière de leur souhaiter la bienvenue dans la vie et dans la ville par ce temps dans la maison commune. Cette belle dynamique démographique permet, comme l’a rappelé le maire Laurent Bonnaterre de « passer entre 2013 et 2015 de 948 à 1909 enfants scolarisés » et confirme ainsi la qualité des équipements et des infrastructures éducatives qui participent de l’attractivité de la ville.

27 février – Canteleu

A l’invitation de Mélanie Boulanger et aux côtés des conseillers départementaux du canton notamment, je me suis rendu au banquet annuel des seniors organisé au centre Alain Calmat. Une occasion, parmi de nombreuses autres dans l’année, d’échanger et de partager. Cette année, c’est la Normandie qui avait été choisi pour fil rouge de laCanteleu journée. Dans mon intervention, j’ai tenu à saluer les agents de la ville qui ont œuvré à l’organisation de cette manifestation et salué l’action de la municipalité sous l’impulsion de sa maire pour nos ainés tout au long de l’année à travers les politiques mises en œuvre à Canteleu.

13 février – Maromme

Ce samedi après-midi, nous avons soufflé la Première bougie de la médiathèque « Le Séquoïa » de Maromme. En présence de nombreux élus de la ville, des personnels de l’équipement et de nombreux habitants, nous étions réunis dans un bâtiment accessible à tous, généreux et lumineux inauguré il y a tout juste un an en présence du Premier Marommeministre Manuel Valls. La médiathèque « le Séquoïa » est l’une des nombreuses traductions de la volonté de la commune à privilégier la culture pour tous au cœur de la vie quotidienne. Avec près de 33 643 documents référencé disponibles, des expositions et des animations autour du livre et une quarantaine de manifestations cette année, « le Sequoïa » connaît un vif succès : 2834 adhérents dont 2598 Marommais, soit un habitant sur quatre. Il s’agit là d’une magnifique réalisation légitimement soulignée par le maire David Lamiray. Les divers ateliers et animations, Djony le caricaturiste croquant des portraits sur le vif, le concert de My Silly Dogfish ainsi que la présence de Marie Nimier ont passionné un public attentif. C’est un accueil trois E (Equipement – Education – Emancipation) qui est proposé à travers ce lieu car œuvrer à la transmission des savoirs et à la démocratisation de l’accès à la culture, c’est agir pour l’émancipation, contre les inégalités, le goût du monde et des autres, le combat contre les préjugés, les dogmes et l’obscurantisme.

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>