AG Anim-Elbeuf - 22 avril 2015 2

Sur le terrain

Publié le 23 avril 2015 | MON ACTION LOCALE

Retour en quelques mots et images sur plusieurs rendez-vous qui se sont récemment déroulés dans notre circonscription autour de trois enjeux : la vie associative et l’éducation populaire, la culture, le logement.

22 avril 2015 – Elbeuf

Participation à l’assemblée générale d’Anim’Elbeuf. L’association est une référence dans notre territoire pour son action dynamique, reconnue, bien au-delà du bassin elbeuvien, favorisant la découverte pour les enfants et les jeunes d’activités et d’animations de loisir, culturelles et sportives. Un hommage a été rendu à Bachir Merabet, citoyen engagé pour la ville et ses jeunes, homme généreux et responsable associatif unanimement apprécié. Le bilan de l’année est précisément restitué, avec un focus particulier sur la mise en place des rythmes éducatifs. C’est aussi l’occasion de saluer le travail réalisé par l’équipe de direction, les personnels – quinze animateurs permanents et une soixantaine d’animateurs occasionnels -, la qualité des partenariats établis sur la durée – la ville d’Elbeuf, le CCAS, la CAF 76, la DRAC, le Département, l’ANCV, l’APRE, les collèges et les lycées, l’IUT d’Elbeuf, la mission locale, le CRIJ Haute-Normandie, le Pôle emploi et de nombreux autres. Des vidéos 3illustrent le travail accompli dans les secteurs Enfance et Jeunes. Les perspectives sont également exposées – extension de l’accueil Blin-Prévert, semaine des droits de l’enfant, contrat partenaire jeunes notamment pour l’un, actions communes avec l’APRE, conseil local de la jeunesse et 3ème édition du festival des arts de la rue pour l’autre, entre autres objectifs. La gestion rigoureuse est également mentionnée et présentée. Mais cette année, l’assemblée générale revêt une dimension particulière puisque sa présidente Lydie Meyer, après dix-sept années de mandat et d’action, d’engagement à la tête de l’association, passe le témoin. Elle prononce des mots qui lui ressemblent : le « nous » avant le « je » ; le rappel des valeurs qui fondent Anim’Elbeuf – cohésion sociale, laïcité, égalité, citoyenneté – et qui sont inscrites dans les statuts, dans le projet éducatif municipal et dans le cœur des administrateurs et animateurs de l’association ; enfin, l’humilité de Lydie Meyer, sa modestie, sa gentillesse qui font l’unanimité et qui lui vaut la standing ovation de l’assemblée si nombreuse. Le discours prononcé en notre nom à tous par le maire de la ville, Djoudé Merabet, y insiste à juste titre. Trois mots résument Anim’Elbeuf et celle qui en a assuré la conduite durant ces années : engagement, dévouement, dépassement.

 18 avril 2015 – Grand-quevilly

GQ2« Made in GQ » est un nouveau rendez-vous organisé par la municipalité autour d’une idée simple : au-delà des initiatives et manifestations qui rythment l’agenda annuel – bakayades, forum des associations, d’autres encore-, il s’agit de découvrir la ville autrement autour d’un thème qui mobilise différents services et équipements publics, plusieurs politiques locales, de multiples lieux et actions de terrain. En cette année de conférence sur le climat (la COP 21 se déroulera à Paris en fin d’année), le thème retenu était la présentation de la planète et le développement durable. Dès mercredi, des ateliers avaient été organisés pour les jeunes. Pour ma part, ce samedi, j’ai retrouvé Marc Massion et plusieurs collègues du Conseil municipal à la Roseraie afin de parcourir les ateliers organisés (découverte de l’électro-mobilité et de la voiture ou du vélo électriques, éco-questionnaire du Conseil municipal des jeunes, concert sous le kiosque avec des lectures dédiées à l’environnement avec Marie-Christine Barrault pour invitée d’honneur).

 17 avril 2015 – Grand-Couronne

Vernissage Grand Couronne - 17 avril 2015  BlogJe me suis rendu, à l’invitation de la municipalité, au vernissage de l’exposition intitulée « Métamorphoses » autour des œuvres de Pascal Girard à la salle de l’Orangerie. Cette exposition gravures / pastels est l’occasion d’admirer le remarquable travail de l’artiste où se mêlent des supports distincts, où se croisent, se conjuguent, se confrontent aussi, des techniques qui traditionnellement perçues comme éloignées et qui sont ici complémentaires, solidaires. Papiers et toiles, métal et bois restituent le plus souvent des paysages qui, sous l’œil et sur la matière, paraissent animés, en mouvement, vivants, apaisants. L’exposition se tient jusqu’au 3 mai.

 16 avril 2015 – Cléon

AG Boby Lapointe 16 avril 2015 blogParticipation à l’assemblée générale du centre social Boby Lapointe. Dans la salle – comble- de la maison de quartier, ont pris la place de nombreux élus de l’équipe municipale autour d’Alain Ovide, le conseiller départemental Frédéric Marche, des responsables et bénévoles d’associations partenaires, le président de la CAF de Seine-Maritime, ainsi que de nombreux habitants. L’assemblée générale est ordinaire, mais le moment est exceptionnel, comme l’indique le président Jean-Jacques Mouster en ouvrant la séance et en présentant le rapport d’activité. Dans deux mois, une nouvelle association verra le jour, qui regroupera le centre social et l’amicale laïque de Cléon afin de permettre des activités pour tous sur l’ensemble de la commune. J’ai grandi à Cléon et l’histoire qui est rappelée à grands traits ce jeudi me touche : 1979 et la décision de créer un équipement sur Cléon sud, puis la salle de spectacle – lui succèdera bien plus tard la Traverse -, des salles d’activités, une halte-garderie – qui s’orientera ensuite vers le Bois Rond – puis un centre de loisirs pour les enfants du quartier des Fleurs et des Feugrais. Un Centre social naît bientôt adossé à la convention CAF, dans le cadre d’un partenariat exemplaire, solidaire, à saluer, qui sera chaque année reconduite. Mais il y a la géographie et l’histoire de la ville elle-même et la RD7, ces deux fois deux voies qui traversent Cléon, de l’entrée par Saint-Aubin-lès-Elbeuf à l’usine, à plus d’une kilomètre vers Tourville-la-Rivière et l’A13. Un projet social de territoire a été initié par la municipalité pour permettre, précisément, de répondre à cette donnée : l’idée d’une fusion des deux structures qui agissent au quotidien en direction de l’enfance et du social est née de cette réflexion globale. La réunion de ce jour est l’occasion de faire le point sur les réalisations de l’année écoulée et des activités confirmées pour l’avenir : Point info familles, présence de l’accompagnatrice sociale, aide aux devoirs, centre de loisirs, atelier couture, repas de quartier, maraîchage, etc. seront poursuivis, est-il expliqué. Cette assemblée générale est l’occasion, j’ai tenu à le dire dans mon propos en fin de réunion, de rendre hommage à celles et ceux qui ont œuvré à la création, l’animation, le déploiement du centre social qu’on appelle « Boby », tout simplement, à Cléon. Administrateurs, personnels, bénévoles, habitants, élus, partenaires se sont investis, s’investissent, avec constance, compétence, générosité, animés par les valeurs d’égalité, de solidarité, de laïcité, qui fondent le vivre ensemble. C’est aussi l’occasion de souligner l’importance, ici comme ailleurs en France, de l’éducation populaire, des mouvements, des femmes et des hommes qui la font vivre. Enfin, je rappelle que le quartier de Cléon sud, les Fleurs – Les Feugrais, dont une partie se trouve sur la commune voisine, a été retenu parmi les 200 quartiers d’intérêt national par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) : c’est un acte fort pour la cohésion sociale et territoriale.

 9 avril 2015 – Saint-Pierre-lès-Elbeuf

ST PierreLa ville de Saint-Pierre-lès-Elbeuf investit pour l’attractivité de son territoire. J’ai eu ici l’occasion de parler il y a quelques mois de la revitalisation du centre-ville. Elle s’accompagne notamment de la volonté de comporter une offre de logements diversifiée et de qualité. Paysage urbain modernisé, logements à proposer dans leur diversité, commerces de proximité soutenus, équipements et services publics (éducation, sport, culture) confortés – l’approche est globale. En présence de Patrice Desanglois, le maire de la commune et de Nadia Mezrar, conseillère départementale notamment, en présence de Claude Vochelet, maire honoraire, du directeur de la société immobilière porteuse du projet, d’habitants, j’ai participé à l’inauguration du Domaine de la Prairie, programme de 24 maisons de 3 et 4 pièces en accès à la propriété, et à la pose de la première pierre de la résidence Ô Centre. «  Au total, a indiqué le maire, sur ce lieu, ce sont 78 appartements qui seront construits, dont 51 en location et 27 en accession à la propriété ». Il a également précisé que le projet de médiathèque dans la maison qui jouxte la résidence serait effectif en 2017.

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>