Guillaume-Bachelay--®-David-Morganti-17 blog

Sur le terrain

Publié le 1 décembre 2014 | MON ACTION LOCALE

Parmi les déplacements et rendez-vous réalisés dans la circonscription ces derniers jours, je souhaite mettre en avant deux moments qui illustrent la priorité à l’éducation et à la jeunesse donnée à l’échelle locale et au niveau national.

Samedi 29 novembre – Cléon

Ecole de la Fontaine - Cleon 31En présence de Madame le Recteur, de la directrice de l’établissement, de nombreux enfants accompagnés de leurs parents, j’ai participé à l’inauguration de l’école maternelle Jean de la Fontaine. C’est toujours un moment singulier, un moment à part pour les citoyens et les élus que l’ouverture d’une école. Parce qu’elle est l’institution-socle de la République, qui permet la transmission des connaissances et l’exercice de la raison pour penser par soi-même. Parce qu’elle est l’ouverture à l’altérité, au monde avec l’apprentissage des savoirs, aux autres avec les professeurs, les personnels de l’école, les camarades. Et parce que dans le cas présent, je découvre, dans ma fonction parlementaire, achevée l’école dont j’avais, il y a un peu plus de deux ans et demi, alors élu du conseil municipal, souhaité, sous l’impulsion d’Alain Ovide, la construction.

Elle était nécessaire pour plusieurs raisons qu’a très bien rappelées le Maire dans son discours  : la RD7, départementale à quatre voies qui obligeait certains enfants de Cléon a franchir cet axe pour se rendre à l’école du Bois-Rond ; celle-ci qui, dans le cadre du schéma des activités scolaires, péri et extra-scolaires va, après des aménagements, devenir le pôle majeur du centre de loisirs de la commune ; enfin, le développement même de la commune, avec les projets que constituent la zone d’aménagement concertée des Berges de l’Étang et la recomposition du centre ville.

Lors de la visite de l’école, nous avons découvert un Ecole de la Fontaine - Cleon 2équipement lumineux, spacieux, doté des outils indispensables au meilleur apprentissage et accueil des élèves. Le développement durable et les économies d’énergie ont présidé au choix des matériaux. L’inscription dans l’environnement urbain est remarquable, à proximité des autres écoles, maternelle et primaires, de la bibliothèque, non loin de la Traverse et du complexe sportif. À Cléon, Alain Ovide l’a rappelé, 40% du budget municipal est consacré à l’éducation et à la jeunesse. De la petite enfance – avec la halte garderie, la crèche, la quinzaine, les activités nombreuses – au supérieur – avec le contrat municipal étudiant – en passant par les nouvelles technologies, leur accès, leur usage, leurs contenus – tableaux éducatifs numériques, etc. -, l’égalité réelle des chances est la priorité de la Municipalité sur la longue durée. Dans ma prise de parole, j’ai rappelé ces efforts constants, ces innovations permanentes, ces actions concrètes, et décliné les principaux axes de la politique mise en oeuvre pour l’éducation depuis deux ans et demi par le gouvernement et la majorité : créations de postes de professeurs et personnels, formation des professeurs, dispositifs tels que « plus de maitres de classes » et les emplois d’avenir professeurs, la réforme des rythmes scolaires, la priorité à l’enseignement primaire, le déploiement du numérique, la charte de la laïcité et l’enseignement de la morale laïque, d’autres champs d’action encore engagés et à venir, qu’ils concernent les programmes ou les relations entre l’Éducation nationale et les parents d’élèves. « À Cléon, depuis de nombreuses années et avec cette belle école Jean de la Fontaine, et dans le pays depuis 2012, la priorité est donnée à l’éducation. De cette façon, nous agissons pour préparer l’avenir de la nation et permettre l’émancipation de toutes et tous. C’est une magnifique ambition, l’ambition de la République elle-même. »

Vendredi 28 novembre – Elbeuf

Lycée Buisson 28 nov 2014 Elbeuf 2C’est un chantier qui est arrivé à son aboutissement : la nouvelle cuisine et la nouvelle salle de restauration pour la demi-pension au lycée Ferdinand Buisson d’Elbeuf. Plus de 800 m² ont été aménagés par la Région pour un financement de 2,8 millions d’euros, que nous avons officiellement inaugurées ce vendredi, autour du Président de Région Nicolas Mayer-Rossignol, avec Djoudé Mérabet, le maire de la ville – avec lequel j’avais participé ici même ce matin à un atelier parmi les élèves dans le cadre de la huitième campagne elbeuvienne pour la lutte contre les violences sexistes -, Didier Marie, sénateur, et le proviseur de l’établissement, Eric Boissière. Le lycée compte, en cette année scolaire 2014-2015, un peu plus de mille élèves, dont quatre-cent-cinquante en demi-pension et une quarantaine d’internes. Depuis la rentrée de septembre, les nouveaux bâtiments ont été mis à disposition des personnels et des élèves. « En investissant dans les lycées, nous investissons dans l’avenir », a déclaré Nicolas Mayer-Rossignol, qui a annoncé les prochains travaux Lycée Buisson 28 nov 2014 Elbeuf 1dans l’établissement, tels que nous les avions ensemble évoqués lors de notre précédente visite dans le cadre de celles que nous avons engagées dans les lycées de la circonscription, notamment le réaménagement de l’infirmerie avec une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite, travaux qui devraient être mis en oeuvre au premier trimestre 2015, préfigurant d’autres travaux qui suivront sur les bâtiments.

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>