27.09.17

Séminaire de rentrée des socialistes : s’opposer, se refonder

Publié le 27 août 2017 | MON ACTION AU PS

Durant ces deux jours, j’ai participé au séminaire de rentrée des socialistes à Paris. Notre mot d’ordre collectif : s’opposer et se refonder.

Socialistes, nous sommes l’opposition de gauche responsable – tous les mots comptent et ensemble, ils disent notre spécificité dans la vie démocratique et notre utilité pour nos concitoyens.

Si le Parti socialiste a pris acte du plan Climat visant une « neutralité carbone » en 2050 puisqu’il confirme les engagements pris par la précédente majorité et fixés lors de la COP 21, nous nous opposons aux premières décisions gouvernementales car elles ne vont pas dans le sens de la justice sociale et territoriale : baisse des aides au logement qui va toucher les étudiants et les ménages modestes, remise en cause du compte pénibilité pour les salariés, diminution des crédits pour les territoires ruraux et la politique de la ville, réduction des contrats aidés qui vont affaiblir les services publics de proximité et les associations, hausse à venir de la CSG sur les revenus du travail ainsi que sur les retraités en même temps que suppression de l’impôt sur la fortune.

Ces choix à impact social ont et auront aussi des conséquences économiques : attention à ne pas abimer la croissance et la reprise qui sont là. C’est pourquoi dans les semaines qui viennent, avec leurs analyses et leurs propositions, les socialistes seront mobilisés sur trois enjeux : les collectivités locales, la loi travail, la jeunesse.

Dans le même mouvement, nous engageons notre refondation socialiste. La direction collégiale provisoire mise en place au début de l’été a présenté, nourrie par plus de 700 contributions militantes rédigées depuis un mois, son projet de Feuille de route. Enrichie grâce à la discussion au cours de notre séminaire, la Feuille de route sera présentée au Bureau national du 4 septembre, puis adressée aux militant-e-s sous forme d’un questionnaire pour un débat ouvert, au plus près du terrain et des attentes. Le vote qui interviendra le 28 septembre avec les réponses recueillies décideront les étapes et le contenu de la refondation à engager dans les mois à venir avec les militants, les sympathisants, les forces vives et tous les citoyens qui voudront y prendre leur part.

Le monde est chaotique et dangereux. L’Europe renoue avec la croissance mais peine à s’affirmer comme puissance dans la mondialisation. Notre pays a des attentes fortes. À tous les niveaux de l’action politique, il y a besoin des valeurs qui font l’idéal et l’engagement des socialistes, avec nos valeurs démocratiques, laïques, sociales, écologiques, décentralisatrices, européennes, internationalistes. À nous de nous réinventer, de défricher des idées nouvelles et d’imaginer des pratiques innovantes ! Soyons audacieux, soyons curieux, soyons généreux !

Construire l’alternative au libéralisme autoritaire, combattre le nationalisme, rebâtir un humanisme attentif aux individus et qui les mobilise pour faire société, reconstruire le Parti socialiste et fonder la social-écologie européenne sont une seule et même cause.

En cette rentrée, les socialistes sont mobilisés pour être utiles à nos concitoyens et pour se projeter dans l’avenir. Tel était le sens de ces deux journées de travail.

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>