Redresser la France et rassembler les Français

Publié le 11 avril 2011 | Mon action nationale

guillaume-bachelay-conseil-national-le-changementRetour au blog ! Ces dernières semaines, la rédaction du projet socialiste m’a pris tout mon temps et celui qui me restait, je l’ai réservé aux dossiers et engagements en région. Désolé donc, mais c’était pour la bonne cause.

Ce projet a été élaboré, sous l’autorité de Martine Aubry, avec l’ensemble des dirigeants et des sensibilités du Parti socialiste. Concrètement, ce furent trois mois d’échanges, de confrontation d’idées, de propositions, mais aussi de synthèse des travaux réalisés collectivement depuis deux ans – quatre conventions nationales, une douzaine de forums thématiques, les rapports de nos secrétaires nationaux, les propositions portées par nos parlementaires et nos élus locaux, ainsi que les réflexions avec les think tanks, les organisations professionnelles, les intellectuels, les chercheurs, les chefs d’entreprises, les artistes, les mouvements de jeunesse et d’éducation populaire, etc.

Trois mois passionnants et chronophages pour votre serviteur, évidemment.

Faisons connaître le projet !Mais le résultat en valait la peine : samedi dernier, lors du Conseil national à la Cité des Sciences à Paris, notre projet a été adopté à l’unanimité sans même une abstention ! A l’heure où les Français souffrent, alors que l’abstention et le vote FN ont donné la mesure du désenchantement populaire lors des cantonales, les socialistes montrent qu’ils sont prêts à bâtir mieux qu’une alternance : une alternative. Quel contraste avec une droite à bout de souffle et en fin de cycle, préoccupée par ses divisions et le sort de ses chefs et sous-chefs plutôt que par l’intérêt général et l’avenir du pays !

Maintenant, il faut faire vivre notre projet. Dans les sections et les fédérations où l’on va débattre et amender pour améliorer encore le texte : à la mi-mai, les militants se prononceront et une grande convention nationale de ratification aura lieu le 28 mai. Surtout, il faut diffuser nos propositions dans la population, dans les entreprises, dans les quartiers. C’est ce travail de conviction que nous allons mener dans les semaines qui viennent : désormais, tous sur le pont pour faire connaître notre projet. Comme d’autres responsables, comme la Première secrétaire, je vais m’impliquer dans cette mission en allant dans plusieurs départements à l’invitation des socialistes.

Bien sûr, j’attends avec impatience les remarques et suggestions. Hier matin, sur le marché de Caudebec-lès-Elbeuf, il y avait dans les poignées de mains, dans les tapes sur l’épaule, dans les regards aussi, une intensité nouvelle, une envie retrouvée d’aller de l’avant. C’était palpable : dans les mois qui viennent, j’espère que chacun saura préserver ce précieux talisman. Il faut que nous soyons tous à la hauteur de l’enjeu de 2012.

Quand il y a travail collectif et unité des socialistes, la gauche marque des points et gagne en crédibilité, en volonté, en efficacité. C’était l’objectif de Martine Aubry et du calendrier qu’elle a proposé : au premier trimestre, les cantonales – gagnées ; au deuxième trimestre, le projet – il est bien accueilli et doit être popularisé dans tout le pays ; au troisième trimestre, viendra le temps de la primaire et de la candidature.

Gagnons d’abord la bataille des idées : le reste viendra de surcroît. 

Le projet du PS : ICI

Chat avec les internautes du Monde.fr du 6 avrilICI 

Intervention au Conseil national du 9 avril 2011 à la Cité des Sciences :


Discours de Guillaume Bachelay au conseil… par PartiSocialiste

Emission « Le rendez-vous des politiques » sur France Culture du 11 avril : ICI

About The Author

One Response to Redresser la France et rassembler les Français

  1. nejmane says:

    tous unis contre la droite et l\\\\\\\\\\\\\\\’extrême droite.
    vive la gauche et le ps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>