Guillaume Bachelay 02

Mon parcours

Publié le 10 décembre 2010 | Bio Express, FAISONS CONNAISSANCE

Je suis né le 13 juillet 1974 à Elbeuf, en Seine-Maritime. Après des études de lettres et de philosophie, j’ai choisi de m’engager pour peser sur le cours des choses. Mes premiers combats ont été pour la laïcité et contre l’abrogation de la loi Falloux, pour la République contre l’explosion des inégalités sociales et territoriales, pour une autre Europe que celle des marchés et de la dérégulation. Après un engagement associatif fort, j’ai rejoint le Parti socialiste.

Pendant 11 ans, jusqu’à l’été 2012, j’ai été maire-adjoint de Cléon, non loin de Rouen. Entre 2008 et 2010, j’ai été conseiller général du canton de Caudebec-lès-Elbeuf. Conseiller régional de Haute-Normandie depuis 2010, je ne suis plus vice-président chargé de l’économie et des énergies depuis octobre 2012 afin de me mettre en conformité avec le vote des militants socialistes concernant le non-cumul des mandats pour les parlementaires.

Depuis juillet dernier, je suis député de la 4ème circonscription de Seine-Maritime. Suppléant de Laurent Fabius aux dernières législatives, celui-ci étant ministre des Affaires étrangères, j’ai rejoint l’Assemblée nationale. J’y suis membre de la Commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire. J’ai été rapporteur du projet de loi créant la banque publique d’investissement – proposition qu’avec d’autres j’avais portée au PS ces dernières années.

Au Parti socialiste, j’ai exercé plusieurs responsabilités : membre du Bureau national depuis 2007, secrétaire national à l’industrie et aux PME jusqu’en juillet 2012 puis secrétaire national aux relations extérieures, je suis secrétaire national à la coordination et numéro deux de notre formation depuis le Congrès de Toulouse qui s’est tenu en novembre 2012. En 2011, à la demande de Martine Aubry, j’ai été le rapporteur général du projet socialiste adopté à l’unanimité et, pendant la campagne présidentielle, chargé d’animer la cellule « argumentaires-ripostes » dans l’équipe de François Hollande.

A l’échelon local comme au plan national, de toutes mes forces, j’essaie de convaincre et de rassembler. Mes combats ne varient pas : la bataille pour l’industrie, l’innovation, la formation contre la finance et les délocalisations ; la priorité à l’éducation et à l’apprentissage des savoirs fondamentaux – lire, écrire, compter, cliquer ; la défense et la modernisation des services publics face à la marchandisation ; le défi de la social-écologie pour (ré)concilier économie et écologie, social et environnemental, qu’il s’agisse des entreprises, du logement ou des transports ; le refus des discriminations et la promotion de la citoyenneté ; la lutte contre l’obscurantisme et le communautarisme au nom du progrès et de la laïcité ; le rassemblement des forces de gauche et un Parti socialiste tourné vers la société, qui réfléchit et qui veut toujours garder une gauche d’avance par les idées.

Et puis, il y a le combat pour une Europe plus volontaire dans un monde plus solidaire. Réciprocité dans les échanges commerciaux, harmonisation fiscale et sociale, gouvernement économique de la zone euro, coopérations renforcées pour l’énergie ou la recherche, passerelles fortes avec la Russie, le Maghreb, l’Afrique noire. Là où je suis, avec beaucoup d’autres, je m’emploie de mon mieux à rendre le monde plus juste. En veillant à ce que mes indignations se changent en propositions et mes propositions, en actions.

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>