journée droits des femmes

Journée internationale des droits des femmes

Publié le 8 mars 2016 | Mon action nationale

Ce 8 mars, journée internationale des droits des femmes, c’est le combat pour l’égalité qui est réaffirmé, le chemin accompli, bien sûr, mais surtout les conquêtes qui restent à obtenir. En France, depuis 2012, d’importantes avancées ont pu être enregistrées grâce à la gauche pour cette cause qui est celle du progrès humain, du droit, de la justice.

L’égalité dans le domaine professionnel est évidemment un enjeu majeur. Afin de lutter contre le plafond de verre, près de 70 % des entreprises de 1 000 salariés et 1/3 des entreprises de plus de 50 salariés sont désormais couvertes par un accord ou plan d’action pour l’égalité professionnelle. Pour favoriser la mixité dans tous les métiers, une série d’actions a été initiée pour faire passer la proportion de métiers mixtes de 12 % à un tiers en 2025. Grâce à la loi du 4 août 2014 pour l’égalité entre les femmes et les hommes, le seuil de 30 % de femmes dans les conseils d’administration des grandes entreprises a été dépassé en 2014, faisant de la France le pays de l’Union européenne le plus avancé en la matière. Les trimestres d’interruption au titre du congé de maternité sont mieux pris en compte et la validation des trimestres de retraites pour les salariés à temps partiel, souvent des femmes, se fait désormais dès la réalisation de 150 heures de travail par trimestre.

Autre engagement fort : la parité dans la vie publique. Depuis 2012, le Gouvernement compte autant de femmes que d’hommes. Dans les conseils départementaux, grâce à l’instauration de l’élection des conseillers en binôme paritaire, il y a désormais 50 % de femmes contre 13 % dans les Conseils généraux auparavant et les pénalités pour les partis politiques qui ne respectent pas la parité pour les élections législatives seront doublées. D’autres mesures sont également prévues et s’appliqueront dans les conseils de prud’hommes, les chambres consulaires ou les organismes de sécurité sociale notamment.

La sphère familiale où souvent naissent, se développent et perdurent les inégalités de genre a elle aussi fait l’objet d’une attention soutenue de la part du Gouvernement et au Parlement. Le plan pour le développement de solutions d’accueil supplémentaires mis en place au début du quinquennat a permis de créer, entre 2012 et 2014, 42 700 places supplémentaires en crèche. Le congé parental a été réformé pour raccourcir la durée moyenne d’éloignement du travail des mères et favoriser l’implication des pères. La garantie contre les impayés de pensions alimentaires, une mesure très importante, que je suis fier d’avoir soutenue quand l’Assemblée nationale l’a examinée, sera généralisée le 1er avril prochain : rappelons que dans 40% des cas de séparation, la pension alimentaire n’est pas versée ou l’est irrégulièrement.

Dans le champ de la santé, nombre de mesures ont été initiées depuis trois ans et demi : facilitation de l’accès réel à l’IVG et à la contraception via notamment la prise en charge à 100 % du forfait IVG, obligation d’apposer la mention « photo retouchée » sur les publicités concernées afin de lutter contre les troubles du comportement alimentaire – surpoids et maigreur excessive –, lutte contre toutes les violences faites aux femmes via notamment la priorité donnée à l’éviction du conjoint violent du domicile, généralisation du « téléphone grand danger », renforcement des places d’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violence, mobilisation contre le harcèlement sexuel dans les transports en commun.

Il reste beaucoup de chemin à parcourir et de nombreux défis demeurent. L’action publique joue un rôle fondamental, mais c’est à chacune et chacun de s’engager et d’agir pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>