Garde nationale 5

Création de la garde nationale

Publié le 12 octobre 2016 | Mon action nationale

gn2Ce matin, en Conseil des Ministres, conformément à l’annonce du Président de la République le 28 juillet dernier, le Gouvernement a confirmé la création de la « Garde nationale ».

Son objectif est double : d’une part, répondre au besoin de protection en soutenant l’action des militaires, des policiers et des gendarmes déployés sur le terrain et qui sont très sollicités, et, d’autre part, apporter une réponse concrète au désir d’engagement exprimé par de nombreux jeunes Français-es pour la défense de leur pays.

La garde nationale sera assurée par les volontaires de la réserve opérationnelle des forces armées et des formations rattachées relevant du ministre de la défense, de la réserve opérationnelle de la gendarmerie nationale et de la réserve civile de la police nationale. Elle constituera un réservoir de forces de 85 000 réservistes.

Dans le cadre de cette Garde nationale, différentes mesures sont prévues par le Gouvernement :

  • une participation au financement du permis de conduire à hauteur de 1000 € pour tout jeune qui s’engage avant l’âge de 25 ans dans la garde nationale et passe les épreuves de conduite du permis B pendant son contrat. Il devra préalablement totaliser 50 jours d’activité dans la réserve et être au moins à deux années de la fin de son contrat de réserviste.
  • une allocation mensuelle de 100 € sera versée à chaque étudiant de moins de 25 ans suivant de manière assidue son cursus et qui s’engage dans la garde nationale pour une durée de 5 ans avec 37 jours de réserve effectifs chaque année.
  • l’Etat versera une prime de fidélité de 250 € pour tout réserviste de la garde nationale renouvelant son contrat initial d’engagement pour une durée de 3 à 5 ans s’il a totalisé au moins 37 jours de réserve par an.
  • l’Etat valorisera les compétences acquises par tout membre de la garde nationale pendant la durée de son engagement à servir dans la réserve opérationnelle, en créant des passerelles institutionnelles vers les métiers de la sécurité privée.
  • enfin, les entreprises favorisant la mobilisation de leurs salariés au sein de la garde nationale bénéficieront d’une réduction d’impôts.

Je salue cette avancée qui renforce l’engagement des citoyen-nes et, notamment, des plus jeunes. Face aux menaces, notre devoir et notre force, à chacune et à chacun, c’est de faire vivre les valeurs de la République.

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>