Rossignol

A Grand Quevilly avec Laurence Rossignol pour l’égalité femmes-hommes

Publié le 9 février 2017 | MON ACTION LOCALE

« Nous sommes dans une période trouble pour le monde sur la question de l’égalité femmes-hommes et de l’avenir (…) Il faut tout à la fois défendre ensemble ce qu’il faut défendre et conquérir des droits nouveaux. C’est un défi, une période qui nous engage ». Ces mots sont ceux de Laurence Rossignol ce jeudi à Grand Quevilly à l’occasion de la signature de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale.

Nous étions nombreux à l’hôtel de Ville pour ce moment fort : comme l’a rappelé le maire Marc Massion, cette charte, qui comprend trente mesures concrètes et précises, résume la volonté de la Municipalité m de poursuivre l’action, de l’amplifier, de façon volontaire et exemplaire, pour l’égalité réelle au quotidien : dans l’éducation à la parité, dans un cadre de vie renforçant toujours davantage la parité, la mixité et la tranquillité de toutes et tous (logement , services publics…) . Rappelons qu’à Grand Quevilly, la Ville s’est engagée de longue date dans ces champs d’intervention et que 73% des agents municipaux sont des femmes, qui représentent aussi 65% des emplois de direction et d’encadrement – des chiffres bien supérieurs à la moyenne nationale. Il s’agit toutefois d’aller plus loin car cette politique d’égalité est un levier pour consolider la cohésion sociale et le pacte républicain.

Avant les interventions du maire et de la ministre, puis la signature du document, devant une audience nombreuse, une table ronde passionnante avait illustré les enjeux à l’honneur et mis en avant les débats et défis liés aux métiers, à l’orientation et à la formation, aux parcours professionnels, aux problématiques sociales et sociétales. Ces échanges ont permis d’illustrer le chemin parcouru et celui qui reste à effectuer. Depuis 2012, la cause de l’égalité femmes-hommes a été un axe majeur de l’action du Gouvernement et de la majorité – j’ai souvent eu l’occasion sur ce blog de l’évoquer. La ministre des Familles, de l’enfance et des droits des femmes a rappelé , notamment, que le budget dédié aux droits des femmes avait augmenté de 50% depuis l’entame du quinquennat.

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>